Ma vie avec la Spondylarthrite Ankylosante – Le yoga, pas pour moi…

Nathalie Courtois yogaLe yoga, pas pour moi…

Croyez-moi, j’aurais tellement aimé pratiquer le yoga! Mais sans en avoir la certitude absolue, je crois que mon corps ne réagi pas vraiment bien à cette activité physique qui est pourtant reconnue pour être extrêmement bénéfique pour la plupart des gens qui la pratiquent.

Il y a de cela quelques semaines, je me suis inscrite avec ma fille Kassandra pour un cour de yoga près de chez moi. Nous étions toutes les deux très excitées de pouvoir ensemble faire une activité sportive qui à prime abord, semblait très douce et favorable pour le corps et l’esprit. Kassandra semblait réagir d’une façon très positive aux exercices de yoga et elle aimait vraiment se rendre à nos sessions avec moi. Pour ma part, les exercices de méditation/relaxation et ceux de respiration semblaient tout-à-fait me convenir. Pourtant, aussitôt que j’essayais d’accomplir les étirements ainsi que les poses de yoga (même les plus faciles qui m’étaient difficiles quand même à accomplir…), j’éprouvais instantanément de la douleur aux articulations.

Pour plusieurs des positionnements nous devions être appuyés sur nos mains et malgré ma motivation de bien réussir les poses, mes pauvres poignets ne pouvaient pas soutenir tout le poids que je leur infligeais – c’était vraiment trop douloureux pour moi!   En plus, je devais faire fréquemment des déplacements et des torsions où ma cage thoracique était sollicitée à l’extrême. Non mais vraiment, ça ce n’était pas ‘cool’ du tout… Cela me causait de subites douleurs dans les côtes car je souffre très couramment de costochondrites, ainsi que d’inflammation chronique au thorax. Plus j’allais faire du yoga, plus je me sentais en douleur et plus je percevais des poussées d’arthrite un peu partout dans mon corps!

Je me suis dis qu’avec le temps je m’habituerais sûrement et que c’était probablement parce que mon corps n’avait pas l’habitude de faire ces mouvements exigeants. Mais mon copain et ma fille ont commencé à remarquer que malgré mon enthousiasme et ma motivation, les sessions de yoga semblaient plus néfastes pour mon bien-être et que je dépérissais à vue d’œil après chaque cour. Je me suis donc mise à faire des recherches sur les bénéfices du yoga sur internet. Sans grandes surprises, j’ai obtenu la confirmation (que je craignais un peu…) que la pratique du yoga contribuait à renforcir le système immunitaire. Malheureusement à cause de ma condition de spondylarthrite ankylosante, c’était la dernière chose qui pouvait m’aider…

Comme je m’administre des injections de Humira pour aider à amoindrir mon système immunitaire, cela ne fait aucun sens que de pratiquer une activité telle que le yoga qui à prime abord, contribue à rendre mon système immunitaire plus fort et Nathalie Courtois yogaplus pernicieux pour ma condition. En fait, les gens affligés par la spondylarthrite ankylosante doivent éviter de faire toute activité pouvant renforcir leur système immunitaire qui malheureusement, est déjà trop fort car il assaille la personne elle-même (l’hôte).

Je comprends que pour plusieurs personnes qui souffrent d’arthrite, le yoga est un exercice extrêmement bénéfique. Par contre pour moi qui suis vraiment à l’écoute de son corps, cette activité physique ne me convient pas du tout. Finalement peut-être devrais-je essayer de faire de la lutte sumo… ~Nath