Arthrite juvénile idiopathique : Elle ne peut pas m’arrêter !

Video - Arthrite juvénile idiopathique (AJI) : Elle ne peut pas m'arrêter !L’activité physique régulière peut avoir de nombreux bienfaits pour les enfants souffrant d’arthrite juvénile idiopathique (AJI). Il faut donc aller dehors et bouger! Regardez la vidéo.

L’arthrite touche quelque 61 500 enfants canadiens.

L’arthrite juvénile idiopathique est la principale maladie rhumatismale de l’enfant. Elle se caractérise par une inflammation persistante des articulations qui cause de la douleur, de la raideur et de l’œdème. Des traitements efficaces permettent aux enfants arthritiques de vivre une vie active.

En fait, l’activité physique est importante pour les enfants arthritiques. Faiblesse musculaire et fragilité osseuse sont parfois le lot de ces enfants en raison de leur état de santé et de leur manque d’activité physique.

LEAP est une équipe nationale de recherche financée par l’Institut de l’appareil locomoteur et de l’arthrite des IRSC. LEAP étudie le lien entre l’activité physique et l’arthrite juvénile idiopathique. L’étude LEAP est le premier programme de recherche à se pencher sur l’activité physique chez l’enfant arthritique à divers stades de la maladie. Elle est aussi la première à étudier le développement osseux et musculaire, et les biomarqueurs de l’inflammation dans le sang.

Le travail de cette équipe favorisera la compréhension de l’interaction entre l’inflammation, l’activité physique et le développement des os chez l’enfant arthritique. Il contribuera à la création de programmes d’exercices sûrs et efficaces pour préserver la santé des enfants arthritiques et améliorer leur qualité de vie.

En somme, il s’agit de redonner l’enfance aux jeunes arthritiques.