Santé Canada approuve de nouveaux médicaments dans le traitement de l’arthrite inflammatoire

CanadaAvec deux nouveaux médicaments approuvés par Santé Canada ce mois-ci, l’année s’annonce prometteuse pour les personnes atteintes de certaines formes d’arthrite inflammatoire.

En 2014, jusqu’à aujourd’hui, Santé Canada a émis des avis de conformité pour le certolizumab pégol (Cimzia®) dans le traitement de l’arthrite psoriasique (le 2 janvier) et de la spondylarthrite ankylosante (le 15 janvier), et pour l’ustekinumab (Stelara®) dans le traitement de l’arthrite psoriasique (le 21 janvier).

Déjà approuvé par Santé Canada, l’ustekinumab est remboursé par la plupart des régimes publics provinciaux dans le traitement du psoriasis. Anticorps monoclonal qui cible l’interleukine-12 (IL-12) et IL-23, il peut être utilisé seul ou en association avec la méthotrexate chez les adultes atteints d’arthrite psoriasique, de modérée à sévère.

Le certolizumab pégol est un médicament inhibiteur du facteur de nécrose tumorale ou anti-TNF, administré par injection sous-cutanée à raison d’une injection aux deux semaines. Il est remboursé par la plupart des régimes publics provinciaux dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. L’approbation du médicament par Santé Canada comprend les éléments suivants :

Réduction des signes et symptômes chez les adultes atteints de spondylarthrite ankylosante active n’ayant pas obtenu de réponse satisfaisante au traitement conventionnel.
Utilisation seul ou en association avec la méthotrexate pour réduire les signes et symptômes et freiner la progression de la destruction articulaire identifiée par la radiographie chez les adultes atteints d’arthrite psoriasique sévèrement active et dont la réponse à un ou plusieurs antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM) est insuffisante.

La prochaine étape du processus de remboursement de ces médicaments par un régime public provincial est la recommandation de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS), via le processus du Programme commun d’évaluation des médicaments, de les inscrire sur la liste des médicaments remboursables des régimes publics provinciaux (à l’exception du Québec). Dans le cas d’une recommandation favorable, les provinces pourront ajouter les médicaments à leur liste de médicaments remboursables par le régime public.

Voilà donc d’excellentes nouvelles pour les Canadiennes et Canadiens atteints d’arthrite psoriasique ou de spondylarthrite ankylosante. Chaque personne répond différemment aux médicaments disponibles et plusieurs n’y répondent pas de façon satisfaisante. Disposer de plusieurs options est donc crucial.

Pour savoir si ces médicaments peuvent vous convenir, parlez-en à votre rhumatologue ou au professionnel de la santé qui vous assiste dans la gestion de votre maladie.

Pour consulter l’avis de conformité, cliquez ici et faites une recherche avec les mots-clés « Stelara » ou « Cimzia ».