Pendant le mois de sensibilisation à l’arthrite, contribuez à faire connaître et comprendre davantage cette maladie !

pen and paper for letter to editor on arthritisPendant le mois de sensibilisation à l’arthrite, contribuez à faire connaître et comprendre davantage cette maladie !

Vous pouvez contribuer à augmenter la sensibilisation envers l’arthrite et à mieux faire connaître et comprendre cette maladie en adressant à votre journal local ce modèle de lettre à la rédaction.

Au Canada, septembre est le mois de sensibilisation à l’arthrite. Vous pouvez contribuer à augmenter la sensibilisation envers l’arthrite et à mieux faire connaître et comprendre cette maladie en adressant à votre journal local ce modèle de lettre à la rédaction. Nous vous invitons à modifier ce modèle de lettre afin de refléter votre propre expérience de l’arthite. Conseil : une lettre de moins de 200 mots a une meilleure chance d’être publiée. Si vous soumettez une lettre à la rédaction par courriel, n’oubliez pas d’y ajouter vos coordonnées : nom, adresse et numéro de téléphone.

Rédaction de votre lettre

Destinataire : Lettre à la rédaction (journal quotidien ou hebdomadaire de votre région)

Message

Objet : Septembre, le mois de sensibilisation à l’arthrite

Corps de la lettre

Monsieur (nom du rédacteur), ou Madame (nom de la rédactrice),

L’arthrite est une maladie chronique ayant un effet dévastateur sur la vie d’environ 5 millions de Canadiennes et Canadiens. Je fais partie de cette statistique et vous connaissez fort probablement quelqu’un qui en est atteint. En plus du fardeau qu’est cette douleur quotidienne qu’affrontent les personnes qui comme moi en sont atteintes, l’arthrite représente la principale cause d’invalidité au Canada. 

En raison de l’augmentation de l’espérance de vie, de la réduction de l’activité physique, de l’augmentation de l’obésité et de l’accès limité aux soins de santé en temps opportun, le fardeau de l’arthrite s’alourdit de plus en plus. 

En l’espace d’une génération, plus de 10 millions de Canadiennes et de Canadiens (une personne sur 4) seront atteints d’arthrose ou de polyarthrite rhumatoïde, les deux formes d’arthrite les plus répandues. 

Une intervention précoce et un traitement sans délai par un rhumatologue peuvent améliorer la qualité de vie des personnes comme moi. Cependant, plusieurs Canadiennes et Canadiens ne bénéficient pas d’une prise en charge efficace de leur arthrite en temps opportun. 

Septembre étant le mois de sensibilisation à l’arthrite au Canada, j’invite donc vos lecteurs à saisir cette occasion pour en apprendre davantage sur les modèles de soins de l’arthrite. Les chefs de file de la collectivité des personnes atteintes d’arthrite travaillent à l’élaboration et à la mise en place de ces modèles de soins afin d’améliorer la façon dont les soins sont administrés aux patients. L’Alliance de l’arthrite du Canada propose de l’information utile à ce sujet à http://www.arthritisalliance.ca/fr/.

J’exhorte également les patients arthritiques à partager leur perspective unique avec les décideurs en matière de politiques de santé, les rhumatologues, les professionnels paramédicaux et autres fournisseurs de soins qui font partie de leur équipe de santé. Il est difficile d’offrir des soins axés sur le patient sans disposer d’information sur des résultats centrés sur les patients. Il est de notre devoir de nous assurer que, dans le domaine touchant l’amélioration de la prévention de l’arthrite et la qualité des soins, la voix des patients soit entendue. Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons aider plus de personnes à obtenir les soins qu’elles nécessitent maintenant ou à l’avenir.

Sincèrement,

Un lecteur (Une lectrice)