All posts related to "Santé"

Élections Ontario 2018 : Le jour du vote, donnez du poids à votre voix.

Le jour du vote, donnez du poids à votre voix.

Une élection générale se tiendra en Ontario le 7 juin 2018. Quels sont les changements que vous souhaitez voir apporter aux modèles de soins de l’arthrite ? 

Ontario Election banner FrenchL’arthrite est une maladie chronique ayant un impact dévastateur et incapacitant sur la vie de plus de 6 millions de Canadiennes et de Canadiens. En Ontario, 40 % des personnes atteintes d’arthrite ont besoin d’aide pour les activités quotidiennes, comparativement à 13 % des personnes atteintes d’autres maladies chroniques.

Plus de 1,7 million de personnes (soit 1 personne sur 8) sont atteintes d’arthrose en Ontario. En l’espace d’une génération (d’ici 30 ans), on prévoit que 4,28 millions d’Ontariens (soit 1 personne sur 4) seront atteints d’arthrose et que toutes les 3 minutes, une personne en Ontario recevra un diagnostic d’arthrose.

La polyarthrite rhumatoïde (PR) peut se manifester à tous âges. Plus de 105 000 personnes en Ontario vivent avec la PR au quotidien. On prévoit que la prévalence de la PR grimpera de 82 % d’ici 2030. En 2040, 225 000 personnes en Ontario (soit 1 personne sur 77) seront atteintes de PR; toutes les 53 minutes, une personne en Ontario recevra un diagnostic de PR

Le prochain gouvernement de l’Ontario doit absolument être à l’écoute et prêt à combler les besoins de cette partie de ses électeurs. Le comité ACE (Arthritis Consumer Experts) a expédié un questionnaire d’enquête aux dirigeants des partis politiques et aux candidates et candidats de l’élection générale provinciale de 2018 en Ontario.

Ces questions figurent au questionnaire d’enquête : Continue reading

Les « données massives », un outil majeur pour les services de santé au Canada ?

Un sondage pour connaître l’opinion du public quant à l’utilisation d’ensembles volumineux de données à des fins de recherche

Big Data Collaborators' logoOBJECTIF DE CETTE ÉTUDE :
Dans le domaine des soins de santé, les données massives sont des ensembles complexes et volumineux de données contenant de l’information recueillie systématiquement sur la santé des patients et leur utilisation des systèmes de santé.

Le but de cette étude est de mieux comprendre le niveau de connaissance et l’opinion du public et des patients quant à l’utilisation des données massives dans la recherche en santé au Canada. Parmi les éléments examinés, mentionnons : Continue reading

Parlez-nous de votre PR

Pleins feux sur la PR est un projet d’envergure internationale visant à explorer ce qui importe le plus aux personnes atteintes de PR. Tirant parti de l’externalisation à grande échelle, RA Matters invite les participants à répondre à des questions sur les relations, les activités, le travail et les aspirations afin de faire ressortir les aspects les plus importants de la vie quotidienne. RA Matters vise à susciter une discussion à l’échelle mondiale qui mette en lumière ce que veulent vraiment les personnes atteintes de PR et, en définitive, à aider ces dernières à vivre la meilleure vie possible.

RA Matters Banner French Continue reading

ACE lance le programme Éducation JointHealth™

Première salle de cours en ligne en Amérique du Nord conçue pour l’éducation, la responsabilisation et l’obtention d’un diplôme par le patient arthritique d’aujourd’hui

JHEd logo animate gifLe comité ACE (Arthritis Consumer Experts) a annoncé aujourd’hui le lancement de son plus récent programme éducatif en ligne pour les patients: Éducation JointHealth™. Conçu pour permettre aux patients de passer du statut « d’étudiants » en matière d’arthrite à celui de « diplômés » à part entière, le programme Éducation JointHealth™ leur permet de se responsabiliser et de s’armer d’outils pour devenir les leaders de leur équipe de soins. Dans le cadre de ce lancement, le comité ACE présente le premier cours du programme, Éducation JointHealth™: La polyarthrite rhumatoïde (PR) – élaboré pour aider les patients et leurs fournisseurs de soins de santé à mieux comprendre leurs motivations respectives et les objectifs du plan de traitement et de soins du patient dans son ensemble.

« Le programme Éducation JointHealth™ a été inspiré et documenté par la participation de notre organisation à un groupe consultatif mondial qui a mené dans 16 pays une enquête sur les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde et leurs fournisseurs de soins de santé. Les résultats ont éclairé d’une lumière nouvelle la divergence entre les besoins, les préoccupations et les peurs des patients et la vision de leurs fournisseurs de soins de santé », indique Cheryl Koehn, fondatrice et présidente du comité ACE (Arthritis Consumer Experts) et membre du Groupe consultatif mondial sur la PR.

Principaux constats de l’enquête menée par le Groupe consultatif mondial sur la PR : Continue reading

Bonnes nouvelles pour le Ontario !

Le tofacitinib (Xeljanz®) est approuvé au Ontario dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Girl in flight mid airDepuis le 17 juin dernier, le tofacitinib (Xeljanz®) a été ajouté à la liste des médicaments remboursés par le régime public d’assurance-médicaments du Ontario dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, de modérée à sévère.

Le tofacitinib est un médicament à petite molécule cible administré par voie orale pour lequel Santé Canada a émis un Avis de conformité le 17 avril 2014. Le tofacitinib est indiqué en association avec la méthotrexate pour réduire les signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde active, de modérée à sévère, chez les patients adultes ayant répondu de façon inadéquate à la méthotrexate. Pour les cas d’intolérance à la méthotrexate, le médecin peut envisager l’utilisation du tofacitinib en monothérapie.

Cliquez ici pour accéder à la version la plus à jour de la fiche-rapport du comité ACE sur le remboursement des modificateurs de la réponse biologique par les régimes publics d’assurance-médicaments.

JointHealth™ mensuel – octobre/novembre 2015

JHM Title Page ImageInvestir dans la santé et le mieux-être des employés : les meilleurs milieux de travail en 2015 au Canada pour les employés atteints d’arthrite

Dans ce numéro du Mensuel JointHealth™, le comité ACE (Arthritis Consumer Experts) révèle les récipiendaires des prix 2015 des Meilleurs milieux de travail au Canada pour les employés atteints d’arthrite. Au terme d’un processus rigoureux de sélection des candidatures, le comité ACE a choisi trois entreprises, l’Université Simon FraserL’Oréal Canada et High Liner Foods, pour avoir mis de l’avant les meilleures pratiques en matière d’arthrite dans leur milieu de travail respectif et avoir pris l’engagement d’investir dans la santé et le mieux-être de leurs employés.

Le comité ACE porte également un regard sur les modifications apportées récemment aux politiques dans le secteur de l’assurance maladie privée et pouvant éventuellement affecter les employés atteints d’arthrite. Dans ce numéro, vous pourrez prendre connaissance :

  • Des récipiendaires des prix 2015 pour les meilleurs milieux de travail au Canada pour les employés atteints d’arthrite
  • De tout ce que vous devez savoir sur l’arthrite en milieu de travail
  • Des nouvelles politiques dans le secteur de l’assurance maladie privée

Le comité ACE souligne les meilleurs milieux de travail au Canada en 2015…

…pour les employés atteints d’arthrite

L’Université Simon Fraser, L’Oréal Canada et High Liner Foods dominent quant aux meilleures pratiques en matière d’arthrite au Canada

Les employeurs canadiens, en collaboration avec leurs assureurs privés, s’intéressent de plus en plus à la recherche de moyens axés sur le patient qui favoriseront la prévention, le traitement et la gestion des maladies chroniques, dans le cadre d’un programme de santé et de mieux-être pour les employés. Afin de souligner les meilleures pratiques en matière d’arthrite et les initiatives de sensibilisation envers l’arthrite les plus novatrices, le comité ACE (Arthritis Consumer Experts) a révélé aujourd’hui les grands gagnants de sa deuxième recherche annuelle des Meilleurs milieux de travail au Canada pour les employés atteints d’arthrite.

En fonction des renseignements sur le milieu de travail fournis par les employés et les gestionnaires des entreprises, le comité ACE a choisi de souligner particulièrement les entreprises canadiennes suivantes pour avoir mis de l’avant les meilleures pratiques en matière d’arthrite dans leur milieu travail et avoir pris l’engagement d’investir dans la santé et le mieux-être de leurs employés :

  • Grande entreprise – Université Simon Fraser
  • Moyenne entreprise – L’Oréal Canada
  • Petite entreprise – High Liner Foods

Workplace Banner Continue reading

JointHealth™ mensuel – docteur Cy Frank

Dr. Cy Frank pictureHommage à un grand défenseur des patients arthritiques et chef de file dans le domaine des soins de santé

Le numéro d’avril du mensuel JointHealth™ se veut un vibrant hommage à la vie et à la carrière du docteur Cy Frank – chirurgien orthopédiste, chercheur scientifique, enseignant, mentor, entrepreneur, administrateur du système de santé, décideur de politiques, défenseur du patient et ami de tous dans la collectivité arthritique.

Dans ce numéro du mensuel JointHealth™, vous trouverez également :

  • Une chronologie des réalisations professionnelles du docteur Frank
  • Docteur Frank : chercheur et pionnier
  • L’engagement d’un leader pour la réforme du système de santé et la participation active du patient

La campagne Mon témoignage sur les temps d’attente

Three chairs in a waiting roomQuel a été l’impact pour vous d’une longue attente pour des soins de santé? L’Alliance sur les temps d’attente (ATA) demande aux Canadiens de créer une vidéo pour faire un témoignage de leur expérience des temps d’attente. Le 23 septembre, l’ATA présentera la question sur la colline du Parlement et elle veut que nos dirigeants politiques comprennent les effets qu’a l’attente pour des soins médicaux sur les Canadiens en entendant directement leurs témoignages.

« Nous voulons faire entendre la voix des patients et montrer à nos élus qu’il demeure critique de régler le problème des temps d’attente si nous voulons améliorer notre système de santé », a déclaré le Dr Chris Simpson, président de l’ATA.

L’année 2014 marque la fin de l’Accord sur la santé de 2004, par lequel gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux s’engageaient à mener à terme un plan de 10 ans pour réduire les temps d’attente dans cinq domaines initiaux. Or, les temps d’attente en médecine demeurent tout aussi problématiques maintenant qu’ils l’étaient en 2004. La fin de l’Accord est l’occasion de repenser le rôle crucial du gouvernement fédéral dans les soins de santé.

Les présentations vidéo doivent :

  • durer au plus 3 minutes;
  • présenter, d’une manière respectueuse, les difficultés rencontrées par vous et vos proches pour naviguer dans le système;
  • offrir des suggestions sur la façon d’améliorer le processus pour les patients qui ont un parcours similaire au vôtre;
  • protéger vos renseignements personnels et ceux des autres; fournissez seulement votre prénom et votre province, rien de plus; ne présentez pas le témoignage de quelqu’un d’autre;
  • éviter de porter atteinte ou de contrevenir aux lois ou droits des tiers, y compris les droits d’auteur, les brevets et les marques de commerce.

 

Cliquez ici pour aller à la page de présentation d’une vidéo.

 

L'Alliance sur les temps d'attente

À propos de l’Alliance sur les temps d’attente :

L’Alliance sur les temps d’attente (ATA) est un partenariat qui réunit la Société canadienne des anesthésiologistes, l’Association canadienne des médecins d’urgence, l’Association canadienne de gastroentérologie, l’Association canadienne des chirurgiens généraux, l’Association canadienne de médecine nucléaire, l’Association canadienne de chirurgie pédiatrique, l’Association canadienne de radio-oncologie, l’Association canadienne des radiologistes, la Société canadienne de cardiologie, la Société canadienne de gériatrie, l’Association médicale canadienne, la Société canadienne d’ophtalmologie, l’Association canadienne d’orthopédie, l’Association des psychiatres du Canada, la Société canadienne de rhumatologie, la Société canadienne des chirurgiens plasticiens, le Collège des médecins de famille du Canada, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, et un Porte-parole des patients.

Demande de rétroaction de patients sur la forme i.v. du certolizumab pegol dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante

Demande de rétroaction de patients sur la forme i.v. du certolizumab pegol (Cimzia®) dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante

Souffrez-vous de spondylarthrite ankylosante ou prodiguez-vous des soins à quelqu’un qui en souffre ? Vos commentaires seraient précieux.

Stick man holding megaphoneLe Programme commun d’évaluation des médicaments (PCEM) accueille actuellement les commentaires et suggestions des patients et des fournisseurs de soins sur la présentation par le fabricant de la forme intraveineuse (i.v.) du certolizumab pegol (Cimzia®) dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante (SA). Le certolizumab pegol a obtenu une indication d’efficacité de Santé Canada en association avec la méthotrexate pour diminuer les signes et symptômes, induire une réponse clinique majeure et réduire la progression des lésions articulaires visibles à la radiographie chez l’adulte atteint de polyarthrite rhumatoïde (PR), de modérée à sévère. Il peut être utilisé seul pour l’atténuation des signes et symptômes chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde active de modérée à sévère qui ne tolèrent pas la méthotrexate.

Faisant partie de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé, le PCEM examine avec objectivité et rigueur l’efficacité et la rentabilité des médicaments et fournit des recommandations aux régimes d’assurance-médicaments publics du Canada (à l’exception du Québec) quant à leur inscription sur la liste des médicaments assurés. 

Afin de l’aider dans son processus de recommandation, le PCEM accepte la rétroaction de groupe de patients comme le comité ACE (Arthritis Consumer Experts). Parce que la rétroaction de patients est essentielle dans la prise de décision sur les médicaments par le gouvernement, nous désirons recueillir vos commentaires pour communication au PCEM.

Voici l’information que recherche le PCEM dans ce dossier particulier :

Continue reading