Tout ce que vous devez savoir à propos du vaccin contre le zona (Shingrix®) si vous souffrez d’arthrite inflammatoire ou prenez un biologique

Image of files and envelopsQu’est-ce que le zona ?

Le zona (herpès zoster) est une infection causant une éruption cutanée douloureuse et peut entraîner une variété de complications plus complexes et plus graves. Le zona est causé par le virus de la varicelle-zoster (VVZ), celui-là même à l’origine de la varicelle. Le VVZ peut se dissimuler dans les cellules nerveuses d’un individu et y rester, longtemps après qu’il ait récupéré de la varicelle. Le virus peut être latent pendant des décennies et être soudainement réactivé, causant la survenue du zona lorsque le système immunitaire de l’individu porteur s’affaiblit.

Les personnes de plus de 50 ans ainsi que toute personne dont le système immunitaire est affaibli sont plus à risque de développer le zona. Ce qui est le cas chez plusieurs personnes atteintes d’arthrite inflammatoire en raison notamment de la prise de médicaments qui suppriment partiellement ou totalement les réactions immunitaires de leur organisme.

En quoi le vaccin Shingrix® est-il différent ?
Continue reading

Projet Epinards: aidez les aînés et leur proche aidants pour rester mobile à la maison

Projet Epinards: aidez les aînés et leur proche aidants pour rester mobile à la maison

Nous cherchons des participants pour une entrevue / focus group concernant un module en ligne avec des options comment rester indépendant à la maison lors du vieillissement

A picture of seniors in a fieldLes décisions concernant la façon de rester indépendantes à la maison sont difficiles pour les aînés, et nous entendons souvent qu’ils ne savent pas quelles sont leurs options.

Nous avons créé un module en ligne (page web) pour les aînés et les soignants qui sont confrontés à des décisions (avec leurs professionnels de la santé) sur la façon de rester indépendant à la maison qui pourrait être optimisé avec vos commentaires !

Continue reading

Demande de rétroaction de patients sur le tocilizumab (Actemra®) dans le traitement de la maladie de Horton.

Stickman with megaphone calling for patient inputDemande de rétroaction de patients sur le tocilizumab (Actemra®) dans le traitement de la maladie de Horton.

Souffrez-vous de la maladie de Horton ? Vos commentaires seraient précieux.

Le Programme commun d’évaluation des médicaments (PCEM) demande actuellement que les patients et leurs fournisseurs de soins fassent parvenir aux organismes regroupant les patients leurs commentaires et suggestions sur la présentation par le fabricant du tocilizumab (Actemra®) dans le traitement de la maladie de Horton.

Partie intégrante de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé, le PCEM examine avec objectivité et rigueur l’efficacité et la rentabilité des médicaments et fournit des recommandations aux régimes d’assurance-médicaments (à l’exception du Québec) quant à leur inscription sur la liste des médicaments assurés.

Afin de l’aider dans son processus de recommandation, le PCEM accepte la rétroaction d’organisations et de groupes de patients comme le comité ACE (Arthritis Consumer Experts). Parce que la rétroaction de patients est essentielle à la prise de décision du gouvernement sur les médicaments, nous désirons recueillir vos commentaires pour communication au PCEM.

Voici l’information que recherche le PCEM dans ce dossier particulier : Continue reading

Demande de rétroaction de patients sur le guselkumab dans le traitement du psoriasis en plaques, de modéré à grave

Stickman with megaphone calling for patient inputSouffrez-vous de psoriasis en plaques, de modéré à grave, ou prodiguez-vous des soins à quelqu’un qui en souffre ? Vos commentaires seraient précieux.

Le Programme commun d’évaluation des médicaments (PCEM) demande actuellement que les patients et leurs fournisseurs de soins fassent parvenir aux organismes regroupant les patients leurs commentaires et suggestions sur la présentation par le fabricant du guselkumab dans le traitement du psoriasis en plaques, de modéré à grave.

Le guselkumab appartient à la classe des modificateurs de la réponse biologique, utilisés contre l’arthrite inflammatoire. Le médicament bloque l’action de l’interleukine 23 (IL 23), une cytokine jouant un rôle essentiel dans le psoriasis en plaques.

Le PCEM fait partie de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS). Le PCEM examine avec objectivité et rigueur l’efficacité et la rentabilité des médicaments et fournit des recommandations aux régimes d’assurance-médicaments publics du Canada (à l’exception du Québec) quant à leur inscription sur la liste des médicaments assurés.

Afin de l’aider dans son processus de recommandation, le PCEM accepte la rétroaction d’organisations et de groupes de patients comme le comité ACE (Arthritis Consumer Experts). Parce que la rétroaction de patients est essentielle à la prise de décision du gouvernement sur le remboursement des médicaments, nous désirons recueillir vos commentaires pour communication au PCEM.

Voici l’information que recherche le PCEM dans ce dossier particulier : Continue reading

Bonne nouvelle pour les Canadiennes et Canadiens atteints de polyarthrite rhumatoïde et de spondylarthrite ankylosante

A woman happy about good news for CanadiansLe Yukon, l’Ontario et la Colombie-Britannique ont récemment ajouté le biosimilaire de l’étanercept (Brenzys®) à leur liste provinciale de médicaments remboursables respective pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et de la spondylarthrite ankylosante. Les critères et les conditions qui suivent doivent être respectés :

  • Critère clinique : à utiliser chez les patients lorsque l’étanercept est considéré comme l’option thérapeutique la plus appropriée.
  • Conditions : le Brenzys® doit être remboursé selon les mêmes modalités que l’Enbrel®; et le traitement par le Brenzys® devrait être beaucoup plus économique que l’Enbrel® pour les régimes d’assurance-médicaments publics dans les juridictions visées

Le 25 octobre 2016, ce biosimilaire de l’étanercept (Brenzys®) a été approuvé pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et de la spondylarthrite ankylosante. Le Brenzys® est un biosimilaire dont le produit de référence, Enbrel®, est autorisé au Canada. Les deux produits contiennent l’ingrédient pharmaceutique actif, l’étanercept. Le mécanisme d’action du Brenzys® cible la molécule du facteur de nécrose tumorale alpha (TNFa). Le Brenzys® est administré par injection sous-cutanée. Veuillez cliquer ici pour lire les détails du sommaire de la décision de Santé Canada pour le Brenzys®.

Pour les détails de l’inscription aux listes de médicaments remboursables, accédez à la fiche-rapport JointHealth™ sur les médicaments contre l’arthrite.

Préoccupé par l’arthrose ? Cliquez ici pour un nouvel outil sur l’arthrose !

osteoarthritis (OA) tool imageLe Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), L’Alliance de l’arthrite du Canada et le Centre for Effective Practice (CEP) se sont associés pour créer un Outil d’information sur l’arthrose. Cet outil vise à aider les médecins de famille et les autres professionnels de la santé à comprendre que l’arthrose est une maladie chronique courante et traitable en leur permettant :

  • d’identifier, d’évaluer et de surveiller l’arthrose
  • d’outiller les patients pour qu’ils se prennent en main efficacement
  • de recommander des traitements spécifiques non pharmacologiques et pharmacologiques

Nous vous encourageons à vous joindre au mouvement et à vous faire entendre pour soutenir cette importante initiative :

  • Publiez sur Twitter en utilisant le mot-clic #OutilsArthrose; en nous identifiant comme @ToolsForDocs, et en nous suivant pour obtenir les renseignements les plus récents
  • Faites la promotion de cette initiative dans vos réseaux professionnels, y compris sur LinkedIn, en utilisant le mot-clic #OutilsArthrose
  • Écrivez-nous à feedback@jointhealth.org pour partager vos impressions de l’outil et nous dire comment il vous a aidé

Le Réseau canadien en obésité publie le premier bilan du genre au Canada

Le Réseau canadien en obésité publie le premier bilan du genre au Canada : Bulletin 2017 sur l’accès des adultes au traitement de l’obésité au Canada

Une modification de paradigme dans la prévention et le traitement de l’obésité.

Report Card on Obesity Treatment Cover PhotoLe bulletin semble prêt à passer du concept qui attribuait l’obésité à de simples mauvais choix de mode de vie pour évoluer vers celui du modèle socio-écologique de santé comportant l’obligation, pour nos systèmes de santé comme pour la société, de prévenir et de traiter l’obésité au même titre que d’autres maladies chroniques.

Comprendre votre indice de masse corporelle (IMC)
Le document Lignes directrices pour la classification du poids chez les adultes, publié par Santé Canada, s’appuie sur l’indice de masse corporelle (IMC) pour déterminer si une personne souffre d’un excès de poids. Vous pouvez calculer votre IMC en ligne ici ou en utilisant la formule suivante :

IMC = poids (kg) / taille (m)2

Le tableau Classification du risque pour la santé en fonction de l’indice de masse corporelle (IMC) publié par Santé Canada montre la corrélation entre l’IMC et le risque de développer certains problèmes de santé tels que le diabète de type 2, l’hypertension, une maladie coronarienne, un accident vasculaire cérébral et le cancer. D’autres facteurs peuvent influer sur votre IMC. Il est recommandé de consulter votre médecin de famille si votre excès de poids devient une préoccupation pour vous.
Continue reading

JointHealth™ insight – numéro de mars 2017: L’arthrite en milieu de travail

 JointHealth™ insight – numéro de mars 2017

Arthritis in the workplace - two human cartoon talkingL’arthrite en milieu de travail : Employeurs et employés parlent-ils le même langage ?

Dans ce numéro du JointHealth™ insight, le comité ACE (Arthritis Consumer Experts) s’attarde sur la situation actuelle de l’arthrite en milieu de travail. Découvrez pourquoi la Ville d’Ottawa et le Réseau de télévision des peuples autochtones figurent en tête de liste des meilleurs milieux de travail pour les employés atteints d’arthrite au Canada.

Dans ce numéro, vous trouverez également :

  • Un aperçu de la situation actuelle de l’arthrite en milieu de travail, avec les statistiques les plus récentes sur les coûts de l’incapacité au travail
  • Des suggestions concernant des mesures d’adaptation au travail les plus susceptibles d’aider les employés atteints d’arthrite
  • Des messages importants pour les employeurs
  • Des conseils pour les employés atteints d’arthrite

Bonnes nouvelles pour le Ontario !

Le tofacitinib (Xeljanz®) est approuvé au Ontario dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Girl in flight mid airDepuis le 17 juin dernier, le tofacitinib (Xeljanz®) a été ajouté à la liste des médicaments remboursés par le régime public d’assurance-médicaments du Ontario dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, de modérée à sévère.

Le tofacitinib est un médicament à petite molécule cible administré par voie orale pour lequel Santé Canada a émis un Avis de conformité le 17 avril 2014. Le tofacitinib est indiqué en association avec la méthotrexate pour réduire les signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde active, de modérée à sévère, chez les patients adultes ayant répondu de façon inadéquate à la méthotrexate. Pour les cas d’intolérance à la méthotrexate, le médecin peut envisager l’utilisation du tofacitinib en monothérapie.

Cliquez ici pour accéder à la version la plus à jour de la fiche-rapport du comité ACE sur le remboursement des modificateurs de la réponse biologique par les régimes publics d’assurance-médicaments.

JointHealth™ insight – Édition Guide des médicaments – juin 2016

Le point sur les médicaments contre l’arthrite : anciens, nouveaux, ils sont tous importants

JH Meds Slide French 2016
Le Guide de médicaments JointHealth™ contient de l’information sur les médicaments les plus souvent prescrits dans le traitement de l’arthrose et des formes d’arthrite inflammatoire. Figurant à l’édition du guide de cette année, les renseignements sur les médicaments utilisés dans le traitement des maladies suivantes : la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, l’arthrite juvénile, l’arthrite psoriasique, le lupus érythémateux disséminé, la vascularite, l’arthrose et l’ostéoporose.

Dans ce numéro du JointHealth™ insight, vous trouverez également :

  • L’explication des changements dans le nom des différentes catégories de médicaments contre l’arthrite
  • Évolution de l’étape « Parlons médicaments » dans la relation patient-médecin par Cheryl Koehn, fondatrice et présidente du comité ACE (Arthritis Consumer Experts)
  • Mise à jour des renseignements sur la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite psoriasique, la spondylarthrite ankylosante, l’arthrite juvénile et le lupus
  • Les récents développements de la recherche à propos de la méthotrexate et de la consommation d’alcool